Les coopératives et mutuelles du Canada célèbrent les 150 ans de la Confédération

30 juin 2017

Le 150e anniversaire de la Confédération est une belle occasion de se remémorer comment l’entrepreneuriat coopératif a imprégné l’histoire et l’économie de notre vaste pays.

Un siècle et demi d’histoire, ce n’est pas rien pour un pays! Bien sûr, avant même que ce territoire prenne le nom de « Canada », c’était depuis des millénaires la terre des peuples autochtones, qui déjà avaient un mode de vie faisant appel à la coopération.

Depuis quelques centaines d’années, ce qui allait devenir notre pays à tous a vu arriver des colons et des immigrants de tous horizons. Les nouveaux arrivants ont appris des premiers peuples, mais aussi apporté leurs propres us et coutumes. Il nous faut certes reconnaître les erreurs commises, mais aussi voir et célébrer les grandes réalisations accomplies, et nous réjouir ensemble de notre potentiel commun et des promesses que contient l’avenir.

On dit que le concept moderne de « coopérative » aurait vu le jour à Rochdale, en Angleterre, dans les années 1840. Plusieurs sociétés mutuelles d’assurance sont nées à la même époque au Canada, suivies de près par les premières coopératives de producteurs. Avant la Confédération, l’économie canadienne faisait déjà montre d’un fort esprit d’innovation et de coopération pour répondre aux besoins de la population. En mutualisant le risque et en renforçant les communautés grâce à la coopération, le pays a pu élargir et diversifier l’économie des régions, créant pour notre société un bel héritage collectif et coopératif.

La première coopérative financière, la « caisse populaire » fondée à Lévis par Alphonse Desjardins en 1901, allait marquer un tournant culturel pour le Québec et le Canada. L’œuvre d’Alphonse Desjardins a eu un impact durable : les coopératives de crédit (credit unions) et l’autodétermination financière font aujourd’hui partie intégrante de l’identité canadienne.

Au cours des 150 dernières années, nombre de coopératives et mutuelles – pensons aux syndicats du blé, à La Coop fédérée, au mouvement d’Antigonish, à Agropur, à Federated Co-operatives Limited ou au Groupe Co-operators, pour n’en nommer que quelques-unes – sont devenues de véritables institutions dans le paysage économique canadien. Les coopératives et mutuelles comptent aujourd’hui parmi les entreprises les plus grandes et les plus florissantes au pays, et elles ont aidé à construire la société canadienne dans toutes les régions. Aujourd’hui, les quelque 9 000 coopératives et mutuelles du Canada sont au service de 18 millions de membres d’un océan à l’autre et contribuent à environ 4 % du PIB.

À l’occasion de la fête du Canada, nous souhaitons saluer aujourd’hui tous les bâtisseurs qui ont su depuis 150 ans construire ce pays qui est le nôtre et cultiver fièrement ce terreau fertile pour les générations à venir.

Les coopérateurs canadiens peuvent doubler leur plaisir en célébrant le 1er juillet puisque la Fête du Canada  et la Journée internationale des coopératives décrétée par les Nations Unies se fêtent le même jour en cette année 2017.