31 octobre 2014
« Marche sur la Colline »

Des milliers de Canadiens ont participé à la campagne « Ma caisse, j’y tiens! » en écrivant au ministre des Finances, Joe Oliver, pour lui dire que les caisses de crédit doivent être traitées équitablement par Ottawa. Le 21 octobre, des représentants de 317 credit unions ont visité le Parlement pour « marcher sur la Colline » et rencontrer des députés afin de livrer leur message en personne.

La veille de la « Marche sur la Colline », des dirigeants de credit unions se sont rassemblés pour le Forum sur les relations CUCC-gouvernement, au cours duquel ils ont entendu des représentants de tous les partis politiques. Kevin Sorenson, ministre d’État, a accueilli les représentants des credit unions à Ottawa et applaudi leurs programmes de littératie financière, qui donnent une bonne information dans une langue claire et à la portée de tous. Thomas Mulcair, chef de l’Opposition officielle, a déclaré connaître notre mouvement et indiqué qu’il soutiendrait le crédit d’impôt si nous allons en élection.

Le gouvernement fédéral a été pressé par environ 4 000 lettres de reconnaître les différences structurelles des credit unions et de promouvoir des politiques comme le crédit d’impôt sur la croissance du capital. Avec cette mesure, les institutions financières coopératives seraient capables de faire croître le revenu épargné et de produire un montant estimé à 700 millions de dollars en croissance économique et en création d’emplois. Cette proposition de politique rétablirait la compétitivité du marché des services financiers au profit des consommateurs, un objectif partagé par tous les partis.

« Les credit unions sont vitales pour l’économie, mais sont aussi un type fondamentalement différent d’institution financière », insiste Martha Durdin, présidente et chef de la direction de Credit Union Central of Canada. « En travaillant avec nous et avec nos 5,3 millions de membres, le gouvernement a l’occasion de promouvoir une plus grande croissance économique et plus de bons emplois locaux. »

La campagne est entrée dans sa onzième semaine. Vous pouvez encore y participer!