ARTICLES

DE COOPÉRATIVES ET MUTUELLES CANADA

ARTICLES

FROM CO-OPERATIVES AND MUTUALS CANADA

Conférence annuelle de l’Association canadienne pour les études sur la coopération (ACÉC)

9 Jan 2017 | Événements

30 mai 2017 to 2 juin 2017
Ryerson University

D’un océan à l’autre :

Imaginer les prochains 150 ans de la coopération

 

Thème de la conférence

 

Les coopératives sont antérieures à la formation du Canada et ont joué un rôle majeur dans son développement social, économique et politique de l’ensemble de son territoire. Non seulement le Canada a-t-il bénéficié de l’activité individuelle des coopératives, il a également tiré profit de mouvements coopératifs régionaux forts dans les provinces de l’Atlantique, du Québec et de l’Ouest canadien, mouvements qui ont façonné son histoire. Tout porte à croire que les coopératives et les mouvements coopératifs sont et continueront à être des acteurs clés de notre développement.

Lors de cette conférence, les participants sont invités à réfléchir aux défis et opportunités des communautés locales, régionales, nationales et internationales engendrés par les changements économiques et sociaux actuels et à la façon dont les coopératives, anciennes et récentes, y répondent. Ces défis incluent, entre autres, la lutte contre l’exclusion sociale, la promotion de formes de production plus durables, la contribution au développement socioéconomique régional et l’émergence d’opportunités de participation démocratique dans de nouveaux secteurs d’activités économiques.

Sujets de conférences

 

Nous invitons les personnes intéressées à soumettre une proposition en lien avec les sujets déclinés sous les quatre sous-thèmes de la conférence présentés ci-après. Les propositions portant sur un autre sujet sont également les bienvenues, si elles s’insèrent dans l’un ou l’autre de ces sous-thèmes.

Coopératives et durabilité économique

  • Coopératives émergentes
  • Coopératives existantes et environnement économique en évolution
  • Coopérativisme de plateforme
  • Intercoopération entre coopératives
  • Chaîne de valeur coopérative

Coopératives et durabilité sociale

  • Coopératives et inclusion sociale
  • Coopératives et communautés marginalisées
  • Genre
  • Communautés ethnoculturelles
  • Communautés Autochtones
  • Nouveaux immigrants
  • Réfugiés
  • LGBTT
  • Coopératives et protection sociale
  • Coopératives et mouvements sociaux
  • Coopératives et économie sociale et solidaire (ESS)

Coopératives et durabilité environnementale

  • Coopératives et production verte
  • Coopératives et alimentation – Sécurité, souveraineté et durabilité alimentaires
  • Coopératives et énergies renouvelables
  • Coopératives et les 3R (Réduction à la source, réemploi et recyclage-compostage)

Coopératives et durabilité organisationnelle

  • Coopératives et planification stratégique
  • Coopératives et innovations technologiques
  • Participation des membres dans les coopératives
  • Histoire de la coopération au Canada : Apprendre de notre passé pour les 150 prochaines années

Atelier spécial : “Le nouveau coopératisme”[1]

  • Le nouveau coopératisme en tant qu’alternative au capitalisme néolibéral
  • Le nouveau coopératisme, démocratie économique et égalité socioéconomique (i.e. organisations coopératives engagées envers la création de valeur sociale plutôt que privée et le partage des excédents plutôt que la recherche de profits)
  • Le nouveau coopératisme et le bien commun
  • Le nouveau coopératisme et les économies et modes de coopération Autochtones
  • Le nouveau coopératisme et les nouvelles avenues pour l’organisation et la promotion de l’expression sociale et culturelle

Procédures pour la présentation de propositions

Nous invitons les chercheurs, les étudiants et les praticiens à soumettre des propositions répondant à l’une ou l’autre de ces catégories :

(1) Les communications individuelles permettent au présentateur d’entretenir les participants sur un sujet choisi, pour une durée approximative de 20 minutes. Le présentateur sera jumelé à une ou deux autres personnes s’intéressant à un sujet similaire. Une période de question est prévue. Les communications individuelles devraient inclure : a) votre nom, titre, affiliation et adresse courriel; b) une courte biographie (environ deux lignes); c) le titre de la communication; et d) un résumé de 150 mots (qui sera ajouté à la programmation de la conférence), comportant une mise en relation avec la littérature scientifique, la question de recherche, la méthodologie et, si applicable, les principaux résultats. Les communications de nature empirique (incluant les études de cas) et théorique sont les bienvenues.

L’ACÉC organise également une compétition d’études de cas au cours duquel des prix en argent seront remis pour les meilleurs cas. L’étude de cas se caractérise par un examen approfondi d’une institution ou d’une pratique particulière, et revêt généralement une intention pédagogique en plus d’inclure des recommandations spécifiques pour l’utilisation du cas à des fins d’enseignement ou de recherche*. Si vous êtes intéressés à participer à cette compétition ou si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur celle-ci, veuillez contacter Darcy Overland à l’adresse courriel suivante : darcy.overland@usask.ca.

(2) Les panels s’adressent à des groupes de trois présentateurs souhaitant aborder une thématique commune. Les panels peuvent être proposés pour présenter et discuter de recherches récentes inédites. Chacun des présentateurs dispose d’approximativement 20 minutes. Une période de questions est également prévue. Les propositions de panels devraient inclure : a) le titre du panel ; b) une description en 150 mots de l’enjeu ou du sujet abordé et la façon dont les communications individuelles sont liées à cet enjeu ou ce sujet, c) les noms, affiliations et coordonnées de chacun des participants du panel; et d) une description en 150 mots du panel.

(3) La table ronde offre une occasion de débat modéré. Des idées ou des questions portant sur un sujet prédéterminé sont soumises aux intervenants par un modérateur et l’audience. Les intervenants d’une table ronde n’ont pas à soumettre de communication officielle. Les propositions de tables rondes devraient inclure : a) le titre de la table ronde; b) une description, en 150 mots, de l’enjeu ou du sujet abordé par la table ronde (incluant quelques questions potentielles); et c) les noms, affiliations et coordonnées de tous les participants de la table ronde, incluant le modérateur (si déjà choisi).

Tous les résumés et les propositions doivent être transmis d’ici le 13 janvier 2017. Nous encourageons les personnes souhaitant être incluses dans une session conjointe à soumettre leur proposition le plus rapidement possible. Les propositions peuvent être transmises en français ou en anglais. Un maximum de deux présentations par personne est permis. Toutes les propositions sont sujettes à une révision par les pairs. Les candidats retenus en seront informés avant le 24 février 2017. Merci de transmettre votre résumé en utilisant le lien suivant : https://goo.gl/forms/zHsAFZMdxsB1TvD03.

Information sur la Conférence

Cette année, la conférence de l’ACÉC se déroulera du 30 mai au 2 juin 2017, à l’occasion du Congrès annuel de la Fédération canadienne des sciences humaines (CFHSS), à l’Université Ryerson, Toronto, Ontario, Canada. Les participants à la conférence de l’ACÉC doivent donc s’inscrire sur le site Web du Congrès (http://congress2017.ca/). Les inscriptions, incluant les tarifs préférentiels pour les inscriptions anticipées, débutent en janvier 2017. Les participants doivent s’inscrire au Congrès et débourser les frais afférents à la Conférence annuelle de l’ACÉC (ces frais incluent un membership d’un an à l’ACÉC). On peut trouver des renseignements sur l’hébergement, les tarifs réduits de voyage et de l’information locale sur le site Web du congrès. Des frais additionnels s’appliquent pour assister au Banquet annuel de l’ACÉC. (Certaines bourses de mobilité sont disponibles pour les étudiants et les jeunes chercheurs. Plus d’informations à ce sujet seront rendues disponsibles après le processus de sélection.) Pour plus d’information sur l’ACÉC et la conférence, veuillez consulter le site Web de l’ACÉC (www.coopresearch.coop) ou nous contacter à : casc.acec@usask.ca.

Comité de programme de l’ACÉC 2017

Fiona Duguid (Présidente de programme)

Derya Tarhan (Coordonnateur local)

Alicia Lake

* Il n’y a aucun format pré-établi pour les études de cas. Les candidats peuvent utiliser le format standard pour les études de cas, utilisé par la Ivey School of Business. Les candidats sont invités à joindre une note explicative concernant l’enseignement ou la recherche en lien avec leur cas, de façon à en faciliter l’utilisation en tant que ressource pédagogique ou guider les recherches ultérieures.

[1]  En réaction à l’institutionnalisation du néolibéralisme et à ses crises inhérentes et récurrentes au cours des cinq dernières décennies, on assiste à un renouvellement du dynamisme des pratiques et des valeurs coopératives qui remettent en question le statu quo et créent des alternatives. Ces expériences ont récemment été désignées sous le terme « nouveau coopératisme » et incluent six caractéristiques clés : (1) elles respectent les valeurs et les pratiques de subsidiarité et du développement à base communautaire ;         (2) elles répondent directement aux crises ; (3) elles revêtent un caractère éthique, équitable et durable ; (4) elles sont inclusives ; (5) elles sont horizontales, démocratiques et co-gérées ; et (6) elles adoptent la propriété collective. Pour plus d’informations, contactez les responsables de cet atelier : Dr. Marcelo Vieta (marcelo.vieta@utoronto.ca) et Dr. Doug Lionais (Doug_Lionais@cbu.ca).

Pour lire d'autres articles

To read other articles

RESTEZ INFORMÉS

Pour recevoir les nouvelles du secteur coopératif et mutualiste

STAY INFORMED

To receive co-op/mutual sector news

Share This